< Toutes les ressources

Niger : à qui profite l’uranium ?

Ce rapport, écrit par Anne-Sophie Simpere d’Oxfam France, se pose sur la question de l’extraction d’uranium au Niger par AREVA. Qui au juste profite de cette exploitation ? Vous pouvez lire ce rapport dans son entièreté içi.

Introduction

Depuis plus de quarante ans, le groupe AREVA (précédemment le CEA puis la COGEMA) exploite l’uranium nigérien à travers ses filiales locales, la Somaïr et la Cominak. Les conventions minières nigériennes qui fixent leur cadre juridique et fiscal depuis dix ans, arrivent à échéance le 31 décembre 2013.

Les contrats sont donc actuellement en pleine renégociation. Cela représente une occasion historique pour le Niger d’obtenir de meilleures conditions pour l’exploitation de ses ressources, et notamment de plus grandes retombées financières, essentielles pour la mise en oeuvre du
plan de développement économique et social (PDES) du pays.

En France, une ampoule sur trois est éclairée grâce à l’uranium nigérien. Au Niger, près de 90% de la population n’a pas accès à l’électricité.

Le Niger est l’un des Etats les plus pauvres du monde. Avec près de 60% de la population vivant avec moins de 1$ par jour, le pays se place au dernier rang du classement de l’indice de développement humain des Nations unies.

Pourtant, le Niger est aussi le 4ème producteur mondial d’uranium, le 2ème fournisseur d’AREVA (juste après le Kazakhstan), et un partenaire stratégique de la France, à qui il fournit plus de 30% de l’approvisionnement de ses centrales nucléaires.

… Lisez le reste du rapport

Partager ce contenu:

Ressources associées

RESOURCE |

Atteindre l'intégrité dans le pétrole, le gaz et l'exploitation minière

Mettre à profit l’Initiative de Transparence des Industries Extractives pour réformer la gouvernance dans les secteurs pétrolier, gazier et minier: Un guide pour la société civile L'Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE) repose sur la force de sa composante de la société civile. C'est uniquement avec une participation influente, bien coordonnée et inclusive de…

Lire  
RESOURCE |

Les Exonerations fiscales dans le secteur extractif au Cameroun

L'objectif principal de la présente étude est de procéder à une évaluation des exonérations fiscales dans le secteur extractif au Cameroun, afin d'en ressortir les différents impacts qu'elles y ont produits ou produisent tant pour les recettes fiscales que pour la transformation économique du secteur, tout en évaluant leurs influences sur la dépense fiscale, les…

Lire Télécharger