Qui sommes-nous ?

Publiez ce que vous payez (PCQVP) est le seul mouvement mondial œuvrant à ce que les revenus pétroliers, gaziers et miniers contribuent à améliorer la vie des citoyens. Avec plus de 700 organisations membres et 45 coalitions nationales. Notre vision commune est celle d’un monde où les ressources naturelles bénéficient à tous – aujourd’hui et demain.

Découvrez nos membres

Notre approche stratégique

La stratégie 2020-2025 de PCQVP définit le cap d’un monde où les ressources naturelles bénéficient à chacun. Nous nous donnons pour mission d’exhorter les gouvernements à réglementer l’extraction de ressources naturelles en y insufflant plus de transparence et de redevabilité, afin que les entreprises opèrent dans le cadre d’un système de règles et de contrôle efficace et que la société civile dispose des moyens et de la liberté de faire changer l’extraction de ressources naturelles pour qu’elle profite à tous.

Pour mener ces objectifs à bien, nous avons défini quatre priorités stratégiques :

Lisez notre stratégie
Défendre et
étendre la transparence
Utiliser la
transparence
Consolider notre
mouvement
Renforcer la participation
citoyenne

Notre histoire 2002

  • Le mouvement PCQVP est lancé pour répondre au manque de transparence dans les industries extractives, une source de corruption et de mauvaise gestion dans de nombreux pays riches en ressources naturelles. 
  • Le nom de PCQVP est tiré d’un rapport de 1999 de Global Witness intitulé “A Crude Awakening” (“Un réveil brut”), qui démontre la complicité manifeste des compagnies pétrolières et du secteur bancaire dans le pillage des avoirs de l’État pendant la guerre civile en Angola. Le message adressé aux compagnies pétrolières opérant en Angola est : “Publier ce que vous payez”.
  • Le premier ministre britannique Tony Blair lance l’Initiative sur la transparence dans les industries extractives (ITIE) lors du Sommet mondial sur le développement durable, suite à des pressions exercées par PCQVP et d’autres groupes concernant la gestion des recettes publiques issues des industries extractives. La promotion de l’initiative devient une pierre angulaire de l’activité de PCQVP.

Notre histoire 2003

  • Premières coalitions nationales de PCQVP mises en place en France et au Congo-Brazzaville.
  • L’ITIE établit des critères minimum lors de son assemblée à Paris.

Notre histoire 2004

  • L’UE adopte une directive sur la transparence pour harmoniser les exigences minimum de divulgation concernant les paiements effectués par des sociétés du secteur extractif cotées en Europe.
  • Les paiements illicites des compagnies pétrolières américaines à la Guinée équatoriales, révélés par des membres de PCQVP, sont exposés devant le Congrès américain, faisant entrer dans le débat public la question cruciale de la transparence dans le secteur.  

Notre histoire 2005

  • Plusieurs institutions internationales répondent à l’appel de PCQVP en faveur de la transparence, dont la Banque mondiale avec son rapport sur les industries extractives.
  • L’Azerbaïdjan devient le premier pays à publier un rapport ITIE et se voit récompensé à ce titre.
  • Le Ghana publie le premier rapport ITIE sur l’industrie minière.
  • Le premier grand atelier panafricain sur le renforcement des capacités a lieu au Cameroun.
  • PCQVP comprend désormais 10 coalitions nationales.

Notre histoire 2006

  • Lors de la Réunion pour la stratégie internationale de PCQVP à Oslo, les membres décident d’un nouvel énoncé de mission ainsi que d’une nouvelle structure de gouvernance.

Notre histoire 2007

  • Le Nigéria devient le premier pays au monde à transposer l’ITIE dans son droit national.
  • Répondant à l’appel de la coalition norvégienne de PCQVP, la Norvège devient le premier pays de l’OCDE à appliquer l’ITIE.
  • La première grande conférence de PCQVP d’Asie-Pacifique, en Indonésie, rassemble des groupes de la société civile issus de toute la zone géographique.
  • L’UE adopte une nouvelle norme comptable pour l’exploitation pétrolière, gazière et minière, à la suite d’une action concertée de lobbying de la part des partenaires européens de PCQVP.

Notre histoire 2008

  • Avec la résolution des Nations unies qui souligne l’importance de de l’ITIE et de la transparence dans la gestion des ressources naturelles, la mission de PCQVP s’inscrit résolument dans une perspective mondiale.
  • PCQVP Norvège lance un programme de renforcement de capacités pour les membres africains de PCQVP.

Notre histoire 2009

  • Le Libéria innove en faisant figurer l’exploitation forestière dans son rapport ITIE et se voit récompensé pour son initiative.
  • La Suisse – où s’échange un tiers du pétrole mondial – soutient officiellement l’ITIE.
  • Lors de la réunion internationale de PCQVP au Canada, la coalition PCQVP décide de faire figurer la transparence des contrats dans son champ d’activité.

Notre histoire 2010

  • Après un intense lobbying de PCQVP, le président Obama promulgue la loi Dodd-Frank, qui oblige toutes les compagnies extractives cotées aux États-Unis à divulguer leurs paiements aux autorités publiques des pays où elles opèrent.
  • PCQVP Niger milite avec succès pour faire figurer dans la nouvelle Constitution le principe de transparence du secteur extractif.
  • PCQVP comprend désormais 20 coalitions nationales.

Notre histoire 2011

  • Le Zimbabwe lance son Initiative sur la transparence des recettes minières.
  • Le Comité de pilotage d’Afrique est mis en place lors de notre conférence panafricaine de Kinshasa, afin de mieux appuyer et coordonner le travail de nos coalitions nationales en Afrique.
  • L’UE adopte des amendements visant à renforcer la directive comptable et la directive sur la transparence.

Notre histoire 2012

  • Les États-Unis adoptent les règlements d’application de la loi Dodd-Frank, qui détaillent la manière dont les sociétés du secteur extractif cotées aux États-Unis doivent divulguer leurs paiements aux États (une décision qui sera annulée en 2017 avec l’arrivée de la nouvelle administration).
  • Dixième anniversaire de PCQVP et lancement de notre nouvelle stratégie, “Vision 20/20”, qui officialise l’extension de notre champ d’activité au-delà de la transparence des revenus, pour inclure toutes les étapes de la chaîne de valeur des industries extractives.

Notre histoire 2013

  • L’UE adopte une directive comptable exigeant des grandes sociétés immatriculées dans l’Union européenne de divulguer leurs paiements aux États, ainsi qu’une directive sur la transparence exigeant la même chose des sociétés cotées en Europe.
  • Une nouvelle norme est introduite lors de la conférence internationale de l’ITIE de Sidney. Elle pose les bases d’une gestion ouverte et responsable des recettes du secteur extractif partout dans le monde.

Notre histoire 2015

  • Hébergé par l’Open Society Foundation depuis sa création, PCQVP devient une entité indépendante, avec un secrétariat décentralisé partiellement basé à Londres.

Notre histoire 2016

  • Des membres du monde entier se retrouvent pour l’Assemblée mondiale de PCQVP au Pérou afin d’évoquer l’impact environnemental du secteur extractif, l’ITIE et l’utilisation des données. Il est décidé que PCQVP travaillera davantage aux questions de genre, de justice fiscale et de changement climatique.
  • Nous lançons notre programme phare des “extracteurs de données”, une initiative mondiale visant à former les participants à l’accès aux données concernant les recettes des entreprises du secteur, à leur analyse et à leur utilisation afin de lever le voile sur des faits de corruption potentiels, de montrer au grand jour l’impact économique et social des industries extractives sur les populations locales, et d’appeler les acteurs du secteur au changement.
  • En étroite collaboration avec ses partenaires et ses membres, PCQVP contribue à d’importantes améliorations de la norme ITIE, avec notamment l’obligation pour les entreprises du secteur de divulguer l’identité de leurs bénéficiaires effectifs d’ici 2020.
  • Aux côtés de CIVICUS, nous publions un rapport répertoriant les menaces grandissantes à l’encontre de militants pour une juste répartition de la manne financière que représentent les ressources naturelles partout dans le monde.
  • PCQVP figure en bonne place au sommet anti-corruption de Londres, où la transparence dans le commerce des matières premières est une des principales revendications.
  • PCQVP comprend désormais plus de 40 coalitions nationales et 700 membres individuels.

Notre histoire 2017

  • Le nombre de rapports sur les “paiements aux États” publiés par de grandes entreprises du secteur extractif cotées en bourse – suite aux nouvelles lois adoptées au Canada, en UE et en Norvège – est passé d’une centaine à plus de 500.
  • Un rapport retentissant de PCQVP Australie, accompagné de témoignages de membres de PCVP dans le cadre d’une enquête du Sénat, permet d’obtenir du Labor Party australien l’engagement de faire adopter une loi de divulgation obligatoire s’il était élu.
  • PWYP se mobilise pour aider ses membres confrontés à une répression de la société civile, comme Ali Idrissa au Niger. Ali Idrissa, membre du conseil d’administration de PCQVP, obtient une libération anticipée après cinq mois en prison pour avoir manifesté pacifiquement contre la nouvelle loi de finance.
  • En coordonnant la ligne d’action de la société civile au sein du conseil d’administration de l’ITIE, PCQVP contribue à la publication par les entreprises des paiements qu’elles ont effectués, projet par projet.
  • Nous publions le premier guide à l’intention de la société civile pour un impact maximum au sein de l’ITIE.

Nos succès

PCQVP a fait advenir des changements majeurs au sein du secteur extractif. Dans plus de 50 pays, les paiements des entreprises du secteur aux gouvernements, jusque-là tenus secrets, font désormais l’objets de rapports publics. Par ailleurs, plus de 30 de ces pays ont adopté des lois imposant aux entreprises de divulguer leurs paiements aux autorités publiques, et ils travaillent à l’échelon local pour garantir que tout le monde profite équitablement des ressources naturelles. Lisez nos histoires inspirantes pour découvrir les changements apportés par PCQVP.

Partagez vos nouvelles

Nous invitons nos membres a partager vos articles et blogs. Veuillez nous écrire par email pour contribuer.

Envoyez vos articles